Liste des articles
Je souhaite étudier à l'étranger, quelles sont les aides financières ?
Aides nationales

Existe-t-il une bourse pour étudier à l'étranger ?

À l’heure où de plus en plus d’étudiants font le choix d’effectuer une partie de leur cursus universitaire à l’étranger, la question du financement d’un tel projet peut en décourager certains. Retrouvez ici tous les dispositifs qui vous permettront d’obtenir une bourse afin d’étudier à l’étranger.

La bourse sur critères sociaux du CROUS

La bourse d’études délivrée par le CROUS aux étudiants les plus modestes peut permettre de financer des études à l’étranger, que ce soit ou non dans un pays membre de l’Union européenne. Cette bourse est accordée par l’organisme sur présentation du dossier social étudiant (DSE) à condition de répondre aux conditions de ressources. Son montant varie en fonction de l’échelon accordé à l’étudiant et est revalorisé chaque année. En 2020-2021, la bourse étudiante sur critères sociaux s’élevait à :

Échelon

Montant annuel sur 10 mois en euros

Mensualité en euros

0 bis

1 020

102

1

1 687

168,7

2

2 541

254,1

3

3 253

325,3

4

3 967

396,7

5

4 555

455,5

6

4 831

483,1

7

5 612

561,2

En plus des conditions de revenus, il faut répondre à un certain nombre de critères pour en bénéficier :

  • s’il s’agit d’une première demande, avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l’année universitaire ;
  • pour une demande de renouvellement et si l’étudiant à plus de 28 ans, celui-ci ne doit pas avoir interrompu ses études ;
  • avoir obtenu le baccalauréat ou un diplôme équivalent ;
  • avoir la nationalité française ou être ressortissant d’un pays membre de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de Suisse.

L’aide à la mobilité internationale

L’aide à la mobilité internationale est versée par l’établissement universitaire dans lequel l’étudiant est inscrit. D’un montant mensuel de 400 € pour l’année scolaire 2020-2021, cette aide peut être versée de 2 mois à 9 mois. Pour pouvoir en bénéficier, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • être d’ores et déjà bénéficiaire de la bourse sur critères sociaux ;
  • ou bénéficier d’une aide spécifique annuelle ;
  • et préparer un diplôme national qui relève des compétences du ministère de l’enseignement supérieur ;
  • la formation suivie à l’étranger s’effectue dans le cadre d’un programme d’échange ou d’un stage international.

Pour faire une demande d’aide à la mobilité internationale, il faut retirer un dossier auprès du service des relations internationales dont dépend l’étudiant et l’accompagner d’un projet de séjour d’étude ou de stage international faisant transparaître les motivations du demandeur. L’aide à la mobilité internationale est accordée à la discrétion du président de l’université ou du chef d’établissement.

Erasmus +

Erasmus + est un programme européen qui vise à favoriser la mobilité internationale dans le cadre de l’enseignement supérieur. Il s’adresse entre autres aux étudiants souhaitant effectuer une partie de leur cursus à l’étranger, dans un pays membre de l’Union européenne, en Turquie, Islande, Norvège, Macédoine ou au Liechtenstein. Cette bourse prend en charge les frais de scolarité et ceux engagés pour le séjour en lui-même. Elle peut atteindre le montant de 450 € par mois et est cumulable avec la bourse sur critères sociaux du CROUS. Pour y prétendre, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur délivrant un diplôme ;
  • avoir achevé une première année d’étude ;
  • l’établissement d’origine et celui accueillant l’étudiant doivent être partenaires dans le cadre du programme Erasmus + ;
  • la durée du séjour doit être comprise entre 3 mois et 1 an.

Les critères d’éligibilité sont directement déterminés par les établissements d’enseignement et peuvent donc varier. Certains conditionnent notamment l’obtention de la bourse à des résultats scolaires supérieurs à une note donnée.

La bourse du Conseil de l’Europe

La bourse du Conseil de l’Europe a pour objet d’aider le financement des études à l’étranger dans un des pays membres de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou en Suisse. Il s’agit d’une bourse sur critères sociaux qui tient donc compte des ressources du foyer dont dépend l’étudiant et de la composition de la famille. Son montant peut varier de 1 035 € à 6 815 € par an. Pour en bénéficier, il faut répondre à certains critères :

  • être né en France ou dans un pays de l’Union européenne concerné par la bourse du Conseil de l’Europe ;
  • être inscrit et suivre assidûment un cursus dans un établissement d’enseignement supérieur durant une année universitaire ;
  • suivre une formation faisant partie de celles prises en charge par ce dispositif. Les études d’architecture, de kinésithérapie et toutes les formations à distance, par exemple, n’entrent pas dans son champ de compétences.

Le demandeur doit remplir et déposer un dossier social étudiant pour obtenir cette aide.

Être aidé par les collectivités territoriales pour étudier à l’étranger

Les régions et les départements mettent en place un certain nombre de dispositifs permettant d’aider les étudiants à suivre un cursus à l’étranger. Ces aides varient en fonction des collectivités territoriales. Certaines peuvent même ne pas en proposer du tout. En règle générale et sauf exceptions, les aides accordées par les régions et les départements ne sont pas attribuées en fonction de critères sociaux. Autrement dit, il ne faut pas nécessairement être un étudiant boursier pour pouvoir en bénéficier. Chaque collectivité présente le dispositif appliqué sur son site internet. Les établissements universitaires peuvent également relayer les informations et conditions permettant de bénéficier d’aides pour étudier à l’étranger de la part d’une collectivité territoriale.

Les autres aides possibles

Il existe d’autres dispositifs qui permettent de financer une partie des études à l’étranger. Le Rotary Club aide par exemple les étudiants en master souhaitant suivre une partie de leur cursus à l’international, certaines fondations font de même. Il existe également des aides particulières spécifiques en fonction du pays d’accueil. C’est le cas par exemple pour l’Allemagne avec le DAAD, les Pays-Bas avec la bourse Eole, etc.

Articles recommandés

Comment votre région peut vous aider à financer votre permis ?
21/07/2021

Comment votre région peut vous aider à financer votre permis ?

Découvrez les aides que les régions ont mis en place pour permettre d’aider financièrement les jeunes s’inscrivant à l’examen du permis !

21/07/2021 Temps de lecture : 5 minutes

Prenez 5 minutes pour accéder à + de 250 aides financières !

Calculer gratuitement vos aides
  • CPU
  • CGV
  • Toutes les aides
  • FAQ