Bourse d’étude ou de stage à l’étranger Occitanie

régionale

Aujourd’hui, WIZBII Money se penche sur l’un des dispositifs existants dans la région : la bourse d’études ou de stage à l’étranger.

Tester mon éligibilité

À l’instar de plusieurs régions comme la Bourgogne Franche-Comté, la Région SUD-PACA ou la région Normandie, l’Occitanie propose différents dispositifs à destination des jeunes étudiants qui souhaitent acquérir une expérience à l’étranger via un stage ou une période d’étude.

Aujourd’hui, WIZBII Money se penche sur l’un des dispositifs existants dans la région : la bourse d’études ou de stage à l’étranger.

À travers une foire aux questions (FAQ), nous allons répondre à toutes les questions que vous pouvez avoir à propos de cette bourse : son montant, les conditions d’attribution et des démarches d’obtention.

Quels sont les objectifs de la bourse d’études ou de stage à l’étranger ?

La bourse d’études ou de stage à l’étranger vise à faciliter la mobilité des étudiants boursiers sur critères sociaux (BCS) inscrits dans un des établissements d’enseignement supérieur partenaire de l’Académie de Montpellier ou de Toulouse.

À travers cette aide, la région souhaite lever les freins financiers des foyers les plus modestes en apportant un coup de pouce à l’achat des billets d’avion, aux frais d’installation (logement, téléphonie, livres, etc.) et de nourriture sur place.

Quelles sont les conditions d’attribution de cette aide ?

Quelles sont les conditions liées à l’étudiant ?

Pour percevoir la bourse d’études ou de stage à l’étranger de la région Occitanie, les étudiants doivent :

  • être boursiers de l’État, c’est-à-dire percevoir la BSC du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires),
  • ou percevoir la Bourse d’Études Sanitaires et Sociales,
  • ou être bénéficiaires du Fonds National d’Aide d’Urgence, FNAU.

En outre, cette aide est réservée aux étudiants inscrits dans :

  • l’un des établissements d’enseignement supérieur des Académies de Montpellier ou de Toulouse qui délivrent des diplômes nationaux de Licence et de Master s’inscrivant dans le cadre du LMD (Licence-Master-Doctorat),
  • l’un des établissements agréés par la Région au titre des formations sanitaires et sociales,
  • l’un des lycées d’Occitanie titulaires de la Charte Erasmus.

La liste des établissements partenaires est disponible sur le site de la région.

Quelles sont les formations éligibles à lier à cette aide ?

La région finance les bourses uniquement à destination :

  • des étudiants inscrits en 3e année de Licence, en Master,
  • des étudiants préparant un Brevet de technicien supérieur (BTS) en tourisme, transport, prestations logistiques, commerce international, assistant-manager, assistant-secrétaire trilingue, hôtellerie, restauration, responsable d’hébergement, design de mode ou les BTS relevant de l’enseignement agricole,
  • des étudiants inscrits dans un BUT (Bachelors universitaires de technologie), un DUETE (Diplôme d’Université d’Études Technologiques à l’Étranger), ou DUETI (Diplôme d’université d’études technologiques internationales).

Quelles sont les conditions liées à la mobilité ?

En outre, pour que le jeune obtienne la bourse d’études ou de stage à l’étranger, il doit :

  • réaliser un stage ou un séjour d’études dans le cadre du cursus de formation et entrer dans l’obtention du diplôme. La durée de mobilité prise en charge par la région doit être comprise entre 6 et 36 semaines de 5 jours ouvrés.

Malheureusement, les étudiants qui effectuent leur mobilité dans le cadre d’une année de césure ne peuvent pas bénéficier des aides régionales,

  • le stage en entreprise ou le séjour d’études doit être réalisé auprès d’un seul et même organisme et sur une période continue.

La mobilité à l’étranger doit se réaliser hors des départements, régions, collectivités, territoires et Pays d’outre-mer.

Quel est le montant de la bourse d’étude ou de stage ?

La bourse d’études ou de stages de la région Occitanie s’élève à 75 € par semaine pleine de 5 jours ouvrés consécutifs.

La région calcule le montant de l’aide sur la base des informations qui figurent sur l’attestation d’inscription émanant de l’établissement étranger ou sur la convention de stage.

La bourse est versée en deux fois.

Un acompte de 60 % est versé sur le compte de l’étudiant dans les 10 jours suivant la réception la notification officielle de l’attribution de la bourse.

Le solde des 40 % restant est conditionné à la saisie d’un bilan et le téléchargement de certaines pièces justificatives à la fin de la mobilité.

La région verse ce dernier montant dans un délai de 3 mois maximum à compter de la transmission des pièces demandées à l’étudiant.

Comment solliciter cette bourse ?

La procédure de demande de la bourse d’études ou de stages de la région Occitanie est entièrement dématérialisée.

L’étudiant devra créer un espace personnel sur ce site.

C’est à partir de cette plateforme que l’étudiant devra télécharger les pièces justificatives nécessaires à l’attribution de la bourse et au versement du solde.

Quelles sont les règles en matière de cumul des aides ?

Quelles aides peuvent se cumuler avec la bourse d’études à l’étranger ?

La bourse d’études à l’étranger de la région Occitanie peut être cumulée avec :

  • l’aide à la Mobilité Internationale (AMI) proposée par le CROUS,
  • une aide forfaitaire comme le forfait coopération, le forfait Sanitaire et Social - Stage à l’étranger, le forfait apprentis, le forfait PEGASUS,
  • l’aide au départ à destination des étudiants en situation de handicap.

Quels sont les dispositifs qui ne sont pas cumulables avec la bourse d’études à l’étranger ?

En revanche, l’étudiant ne peut pas cumuler l’aide régionale avec :

  • la bourse Erasmus + Stage ou Erasmus + études,
  • le chèque Eurocampus,
  • la bourse « Swiss European Mobility Program »,
  • une bourse à la mobilité d’une autre collectivité.

De plus, il n’est pas possible de bénéficier de la bourse régionale, lorsque les étudiants perçoivent une rémunération ou une gratification supérieure au montant réglementaire mensuel minimal de gratification des stagiaires (3,75 €/heure de stage pour l’année 2018).