Aide pour le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) - Île-de-France

régionale

Afin de favoriser l'accès à l'enseignement supérieur, la région Île-de-France propose une aide pour les étudiants souhaitant obtenir le Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU). WIZBII Money vous renseigne sur cette aide !

Tester mon éligibilité

Le 22 novembre 2017, la Commission permanente du conseil régional d’Île-de-France a souhaité mettre en place un dispositif permettant « de relancer l’ascenseur social et valoriser le mérite et l’excellence », mais également de « favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de tous les Franciliens ».

En effet, depuis cette date, la région propose chaque année une aide à destination des personnes qui souhaitent obtenir le Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).

Aujourd’hui, WIZBII Money vous dit tout sur cette aide régionale : de quoi s’agit-il ? Qui peut en bénéficier ? Et comment l’obtenir ?

Qu’est-ce que le DAEU ?

Un équivalent du baccalauréat

Comme son nom l’indique, le DAEU est un Diplôme d’accès aux études universitaires.

Délivré par les universités habilitées, ce diplôme national s’adresse à toutes les personnes ayant interrompu leurs études sans avoir obtenu le baccalauréat et qui veulent :

  • entreprendre des études dans l’enseignement supérieur (université, IUT, grandes écoles, etc.) dans une perspective de retour à l’emploi ou de promotion au sein de leur entreprise,
  • acquérir un diplôme leur permettant de passer des concours administratifs qui demandent un niveau BAC,
  • obtenir un diplôme attestant de leur niveau de culture générale.

Qui peut passer le DAEU ?

Les conditions d’admission au DAEU sont plutôt strictes.

En effet, ce dispositif s’adresse aux personnes ayant interrompu leurs études initiales depuis au moins deux ans et qui remplissent l’un des critères suivants :

  • soit avoir 24 ans au moins au 1er octobre de l’année d’obtention du diplôme,
  • soit avoir vingt ans au moins au 1er octobre de l’année de délivrance du diplôme ET justifier à cette même date de deux années d’activité professionnelle, à temps plein ou à temps partiel, ayant donné lieu à une cotisation à la sécurité sociale.

Les activités éligibles sont : l’emploi salarié, les périodes d’inscription à Pôle Emploi, les congés parentaux ou encore la pratique d’un sport à haut niveau.

Quelles sont les épreuves ?

Pour obtenir le DAEU, il faut réussir 4 épreuves en fonction de la filière choisie.

Pour le « DAEU A » (dominante littéraire), il faut passer :

  • 2 matières obligatoires (le français et une langue vivante),
  • 2 options à choisir parmi 6 matières (dont l’histoire, la biologie, les mathématiques ou la philosophie).

Pour « le DAEU B » (dominante scientifique), les deux matières obligatoires sont le français et les mathématiques. Puis, il faut choisir 2 options parmi physique, chimie ou biologie.

L’aide régionale pour passer le DAEU

En quoi consiste-t-elle ?

Pour encourager les jeunes à obtenir un diplôme universitaire, la Région Île-de-France accorde une aide d’un montant de 1000 € à toutes les personnes qui préparent le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).

Cette aide ne peut être accordée qu’une seule fois par bénéficiaire, et ce, quelle que soit la durée totale de la formation.

Cette aide vise notamment à réduire les frais de formation proposée par le CNED qui varient entre 189 € et 499 €.

Qui est concerné ?

Ce dispositif s’adresse à toutes les personnes (jeunes ou adultes) non titulaires du baccalauréat et qui respectent les critères suivants.

En premier lieu, ils doivent habiter en Île-de-France, c’est-à-dire dans l’un des départements suivants :

  • Paris (75)
  • Seine-et-Marne (77)
  • Yvelines (78)
  • Essonne (91)
  • Hauts-de-Seine (92)
  • Seine-Saint-Denis (93)
  • Val-de-Marne (94)
  • Val-d’Oise (95)

En second lieu, ils doivent être inscrits dans l’une des universités franciliennes habilitées par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation à délivrer le DAEU.

La liste des 11 universités est disponible sur ce site.

Comment bénéficier de l’aide régionale pour passer le DAEU ?

Quelle est la procédure ?

Pour obtenir l’aide régionale pour passer le DAEU, chaque étudiant doit dans un premier temps déposer une demande dans le cadre d’un appel à candidatures mis en ligne sur le site Internet de la Région.

La procédure est entièrement dématérialisée, il faut déposer sa candidature en ligne sur la plateforme des aides régionales « Mes Démarches » selon le calendrier prévu.

À titre d’information, pour l’année scolaire 2020-2021, il fallait déposer la demande entre le 19 octobre 2020 et le 15 février 2021.

Quelles sont les justificatifs à fournir ?

Pour que le dossier soit instruit, le demandeur doit envoyer les pièces suivantes :

  • un certificat de scolarité, fourni par l’Université,
  • un justificatif de domicile daté de moins de trois mois (quittance de loyer, facture EDF ou téléphone, etc.),
  • les étudiants hébergés par un tiers doivent non seulement fournir une attestation d’hébergement signée de leur hébergeur, mais également joindre un justificatif de leur domicile daté de moins de 3 mois,
  • un RIB d’un compte français au nom du demandeur.

Quelles sont les engagements des bénéficiaires de cette aide ?

En contrepartie de l’aide régionale, le bénéficiaire s’engage à :

  • avoir une conduite respectueuse du règlement intérieur de l’établissement,
  • suivre assidûment la formation et se présenter à tous les examens nécessitant l’obtention du DAEU.

Le versement de l’aide régionale n’est pas conditionné à l’obtention du diplôme. Néanmoins, en cas de non-respect de ces engagements, la Région est en droit de demander le remboursement total de l’aide perçue.

Quand est versée l’aide régionale ?

L’aide pour passer le DAEU est versée en deux fois.

Un acompte d’un montant de 500 € intervient après attribution et notification de l’aide :

  • soit au mois de février, lorsque le dépôt de la demande a été effectué avant le 12 décembre,
  • soit au mois d’avril dans les autres cas.

Le solde des 500 € restant est versé après la fin de la formation, autrement dit, lorsque le demandeur s’est présenté toutes les épreuves pour obtenir le DAEU.