Liste des articles
Comment obtenir une aide financière pour le permis de conduire ?
Aides régionales

Comment obtenir une aide financière pour le permis de conduire ?

En France, un automobiliste débourse en moyenne entre 1600 € et 1800 € pour obtenir son permis de conduire.

Cette somme conséquente freine beaucoup de personnes et tout particulièrement les jeunes pour lesquels il peut être très compliqué de payer autant.

Néanmoins, il existe de nombreuses solutions permettant de bénéficier des aides financières pour passer le permis de conduire.

Aujourd’hui, WIZBII Money vous facilite la tâche en vous présentant quelques subventions, à destination notamment des jeunes.

L’aide aux apprentis

Qu’est-ce que c’est ?

Mise en place en 2019, cette aide s’adresse aux apprentis majeurs et titulaires d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution.

Grâce à ce coup de pouce, l’apprenti peut bénéficier d’une aide forfaitaire d’un montant de 500 €, peu importe le montant des frais qu’il a engagés dans son parcours d’obtention du permis B.

Cette aide ne peut être attribuée qu’une seule fois pour le même apprenti. À noter qu’il est possible de toucher cette aide même après l’obtention du « papier rose ».

De plus, elle est cumulable avec les différentes aides perçues par le bénéficiaire, notamment les prestations sociales.

Enfin, cette aide n’est pas prise en compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de l’apprenti ou de ses parents.

Où la demander ? 

Pour obtenir cette aide, l’apprenti doit consulter le centre de formation (CFA) dont il dépend. 

Le centre se chargera de communiquer la démarche à suivre et les différents documents nécessaires dont :

Une demande d’aide officielle et signée.

Une copie d’une pièce d’identité (CNI, passeport, titre de séjour, etc.).

Une copie de la facture de l’école où l’apprenti est inscrit (qu’elle soit émise ou acquittée) et datant de moins de douze mois avant la demande d’aide.

La participation du CPF

Qu’est-ce que c’est ? 

Le Compte personnel de formation (ou CPF) est un dispositif de financement public de formation continue permettant aux salariés de faire évoluer leur situation professionnelle.

Chaque année, le salarié cumule un montant en euros lui permettant d’avoir des droits à la formation et également de passer le permis de conduire.

Il est possible d’utiliser son CPF, pour passer tous les permis de conduire à l’exception du permis BE (remorque) et le permis A (moto).

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette aide ?

Les personnes souhaitant utiliser les CPF pour passer le permis doivent respecter plusieurs conditions :

Avoir acquis suffisamment de droits.

Expliquer comment l’obtention du permis va permettre de sécuriser ou développer leur parcours professionnel.

Choisir une auto-école agréée.

Ne pas avoir fait l’objet d’une suspension de permis B ni, bien évidemment, d’une interdiction de le repasser.

Comment obtenir ce financement ? 

Si vous souhaitez financer en partie votre permis de conduire par le CPF, il sera nécessaire de créer un compte sur le site dédié.

Ce site permet de consulter le détail des droits et de rechercher les formations au permis en fonction de plusieurs critères comme le prix, les dates de session, le nom de l’organisme, etc.

Une fois la formation trouvée, le demandeur pourra directement faire une demande en ligne auprès de l’organisme qui dispose de deux jours ouvrés pour y répondre.

Les aides des collectivités territoriales 

À l’instar de la Nouvelle-Aquitaine, beaucoup de régions proposent des aides à la préparation du permis de conduire afin de favoriser l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes.

Chaque région propose des montants différents (pouvant aller de 400 € à 1200 €) et dispose de ses propres règles d’attribution tenant compte de plusieurs paramètres comme l’âge du demandeur, ses revenus, son dernier diplôme, etc.

D’autres aides sont également proposées par les conseils municipaux (mairie) et généraux (département).

Le Fonds d’Aide aux Jeunes FAJ 

Crée en 1989, le fonds d’aide aux jeunes est un dispositif du Ministère de la Solidarité et de la Santé géré par chaque département.

Ce fond a pour but de venir en aide aux jeunes les plus démunis et notamment de les aider dans leur insertion sociale et professionnelle.

Il s’adresse aux jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans inscrits dans une Mission locale jeunes et ayant un engagement d’un parcours d’insertion auprès des conseillers.

Il permet aux jeunes en nécessité de bénéficier d’une aide ponctuelle pouvant aller jusqu’à 1850 € dans les domaines du logement, du transport et de la santé.

Le permis à 1 € 

Qu’est-ce que c’est ?

Le permis à 1 € par jour est une aide sous forme de prêt, dont les intérêts sont payés par l’État.

Ce dispositif s’adresse à tous les jeunes entre 15 et 25 ans révolus à la date de signature d’un contrat de formation dans une école de conduite partenaire.

Il permet de bénéficier d’un crédit de 600, 800, 1 000 ou 1 200 € pour une première inscription à une formation à la catégorie A et B du permis de conduire.

Comment obtenir cette aide ?

Pour obtenir cette aide, il faut dans un premier temps choisir une auto-école ou une association agréée disposant du label qualité des formations au sein des écoles de conduite ou d’une équivalence et ayant signé une convention type avec l’État.

En fonction du profil du demandeur, un devis est établi précisant le nombre d’heures nécessaires.

Ensuite, il faut demander le prêt auprès d’un établissement financier partenaire comme certaines banques ou des organismes d’assurance/mutuelle comme la MACIF ou l’AGPM.

Prenez 5 minutes pour accéder à + de 250 aides financières !

Calculer gratuitement vos aides
  • CPU
  • Toutes les aides
  • FAQ