Liste des articles
Quelles sont les aides pour les étudiants non boursiers ?
Études Logement

Quelles sont les aides pour les étudiants non boursiers ?

Comme 60 % des étudiants, faites-vous partie des personnes qui ne peuvent pas bénéficier de la bourse sur critères sociaux (BSC) ?

Pas de panique, il existe plusieurs aides vous permettant de réduire vos différents frais.

WIZBII Money vous présente les principales.

Les bourses du Crous 

Le Crous ne gère pas uniquement la BSC.

En effet, les étudiants non boursiers en grande difficulté peuvent bénéficier de deux types d’aides particulières :

Tout d’abord, les jeunes de moins de 35 ans peuvent bénéficier de l’allocation annuelle spécifique équivalente à la BSC. 

Les étudiants doivent remplir les mêmes conditions de ressources, la seule chose différente étant la condition d’âge (28 ans maximum pour la BSC).

En second lieu, les jeunes peuvent également bénéficier de l’aide spécifique ponctuelle. Cette subvention exceptionnelle permet aux personnes de continuer leurs études dans de bonnes conditions lorsqu’une situation grave se présente au cours de l’année scolaire.

Contrairement à l’aide précédente, cette allocation est versée en une seule fois et ne peut pas dépasser 1 707 €

Les aides au logement 

Le loyer constitue le principal poste de dépense des étudiants.

Si, malheureusement, vous ne bénéficiez pas d’une résidence universitaire, sachez qu’il est possible de bénéficier de plusieurs aides au logement :

  • L’aide personnalisée au logement (APL) est une allocation attribuée aux jeunes de moins de 30 ans, qu’ils soient ou non étudiants.

Cette allocation est attribuée sous conditions de ressources et conformément à certains plafonds qui tiennent compte de la composition du foyer et du lieu du logement. 

  • L’allocation de logement familiale (ALF) est également une aide au logement permettant de diminuer le montant du loyer.

En revanche, les conditions d’éligibilité sont beaucoup plus strictes que pour l’APL.

  • L’allocation de logement social (ALS) est la dernière aide proposée par la Caisse d’Allocation Familiale (CAF).

Enfin, il existe un fond proposé dans chaque département pour les jeunes rencontrant des difficultés en lien avec le logement comme le dépôt de garantie, les frais d’agence, les dettes des charges, etc.

Le fonds de solidarité pour le logement (FSL) accorde deux formes d’aide selon le profil des demandeurs : soit une subvention soit un prêt à rembourser.

Les bourses des fondations 

Il existe de nombreuses fondations et associations proposant des bourses à destination des étudiants.

Le site de référence est celui de la Fondation de France qui liste plus d’une centaine de bourses différentes dont la plupart sont sans condition de ressources.

Il existe des bourses générales permettant de se loger, de mener à son terme un projet professionnel, ainsi que de poursuivre des études supérieures.

À noter que certaines bourses sont réservées à une catégorie d’étudiants, comme celle proposée par la Fondation Kenza à destination des jeunes qui poursuivent une formation en beaux-arts et histoire de l’art.

Les aides des collectivités territoriales 

De nombreuses régions, départements et municipalités proposent des aides à destination des jeunes et des étudiants.

Il existe des dispositifs similaires dans chaque collectivité comme :

  • Les bourses départementales
  • Les aides régionales au passage du permis
  • Les aides à la mobilité
  • Des aides au transport, pour les étudiants ayant des cours obligatoires sur plusieurs sites.
  • Les aides permettant de financer les tickets d’avions des étudiants d’outre-mer qui réalisent leur enseignement en métropole, etc.

Pour en savoir plus, il est possible de consulter les sites officiels de la commune, du département et de la région de résidence.

Les programmes pour étudier à l’international 

Pour les étudiants non boursiers désireux de démarrer une expérience (formation ou stage) à l’étranger, il existe également plusieurs aides permettant de couvrir les frais.

Erasmus + 

Erasmus + est un programme européen créé en 1987 afin de favoriser la mobilité des étudiants et de leurs enseignants et de développer le sentiment de citoyenneté européenne.

Grâce à ce programme, il est beaucoup plus facile de partir quelques mois dans un autre pays membre pour étudier ou réaliser un stage.

Les étudiants faisant partie de ce programme peuvent bénéficier d’une allocation mensuelle de 150 € à 450 € en fonction du pays de destination.

Cette bourse est accessible à tous les étudiants, y compris les non-boursiers.

Les programmes d’échange 

Enfin, si vous souhaitez partir étudier aux États-Unis ou au Canada, il est possible de bénéficier des aides en passant par des programmes d’échange comme MICEFA ou BCI-Québec.

Ces programmes sont basés sur un partenariat et une coopération entre différents établissements permettant notamment aux étudiants de régler les frais d’inscription auprès de l’établissement en France, lesquels sont souvent moins élevés en comparaison aux universités nord-américaines.

Prenez 5 minutes pour accéder à + de 250 aides financières !

Calculer gratuitement vos aides
  • CPU
  • Toutes les aides
  • FAQ