Liste des articles
Mutuelle étudiante, CMU… je suis perdu(e), comment faire ?
Bons plans

Mutuelle étudiante, CMU… je suis perdu(e), comment faire ?

La France est connue à travers le monde pour son système de sécurité sociale, et ce, pour deux raisons principales.

D’une part, il s’agit d’un des modèles les plus performants et avantageux du monde.

D’autre part, il propose un système inédit, financé par tous les citoyens sur « un principe de solidarité, chacun participant à son financement selon ses moyens ».

Aujourd’hui, WIZBII Money vous explique en quoi consiste ce modèle, avant de parler des différentes solutions à destination des étudiants.

Comment fonctionne notre système de santé ?

Quel est le coût d’une consultation ? 

Lorsque vous vous rendez chez un professionnel de la santé, vous ne payez qu’une « infime » partie des soins et du matériel utilisé.

En effet, la grande majorité des interventions sont financées par l’État et par les citoyens.

Beaucoup de personnes l’ignorent, mais à titre d’illustration, quand vous vous rendez chez votre médecin traitant, vous payez 25 € pour la consultation.

Mais en réalité, vous ne payez que 1,40 €, car l’assurance maladie rembourse 16,10 € et la complémentaire santé 7,50 €.

Nous sommes donc très loin des 80 $ qu’un Américain peut payer pour une simple visite de routine.

Qu’est-ce qu’une complémentaire santé ? 

La complémentaire santé, comme son nom l’indique, vient compléter les remboursements de la sécurité sociale afin de couvrir les frais restants à charge.

Ces frais peuvent être plus ou moins élevés, car les taux de prise en charge varient de 30 à 100 %.

En outre, la complémentaire santé permet le remboursement des prestations non prises en charge par la Sécurité Sociale comme l’achat pour des substituts-tabacs, par exemple.

Il existe trois sortes de complémentaires santé : la couverture maladie complémentaire (mutuelle), la complémentaire santé d’entreprise (mutuelle santé) et la complémentaire santé solidaire (ex-CMU-C).

Les différentes solutions pour la santé pour les étudiants 

Dès lors qu’on dispose d’un numéro de sécurité sociale, chaque étudiant dispose d’un droit à la prise en charge de ses frais de santé, notamment avec le principe de la protection universelle maladie.

Les étudiants et leurs parents peuvent alors se tourner vers plusieurs complémentaires santé.

La couverture maladie complémentaire 

Tout d’abord, il est possible de souscrire à une complémentaire santé spécialisée pour les étudiants comme la LMDE (la mutuelle des étudiants) ou la SMER (Société mutualiste étudiante régionale).

D’autres acteurs proposent également des complémentaires comme les compagnies d’assurance, les institutions de prévoyance ou les établissements bancaires.

Chaque entité dispose de ses avantages et inconvénients, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à demander plusieurs devis et à comparer les taux de remboursement selon ses besoins : soins dentaires, lunettes, maladies graves, etc.

La mutuelle d’entreprise 

L’autre solution à portée des parents est d’inscrire leurs enfants-étudiants sur la liste des ayants droit de leur mutuelle d’entreprise.

Chaque complémentaire santé d’entreprise dispose de ses propres règles concernant la prise en charge des enfants.

Elles peuvent se baser sur un âge maximal (entre 18 et 25 ans) ou sur le statut de l’enfant à charge. 

Par exemple, certaines mutuelles d’entreprise ne considèrent les enfants à charge que lorsqu’ils sont étudiants et non quand ils sont au chômage.

Enfin, si l’étudiant est aussi salarié et s’il ne dispose pas de mutuelle, il a l’obligation d’accepter la complémentaire santé de son entreprise, sauf certaines dérogations. 

La complémentaire santé solidaire (C2S) 

Enfin, la dernière solution à la portée des étudiants pour compléter les remboursements de la sécurité sociale est de bénéficier de la complémentaire santé solidaire, connue autrefois sous la dénomination « couverture maladie universelle complémentaire » (CMUC).

La C2S fonctionne comme une mutuelle classique, elle peut être gratuite ou payante selon les revenus.

En revanche, la C2S dispose de nombreux avantages permettant d’aider les étudiants avec de faibles ressources.

Elle offre ainsi :

  • La possibilité de ne pas avoir à faire l’avance des frais médicaux (principe de tiers payant).
  • L’ensemble des frais sont couverts à 100 %, il n’y a pas de franchise médicale ou de participation forfaitaire de 1 € à payer.
  • Certaines régions offrent des réductions sur les billets de train, etc.

Pour bénéficier de cette aide, il faut respecter plusieurs conditions.

La demande peut se faire en ligne sur le compte Ameli. Il est possible également de remplir le formulaire cerfa n° 12504, puis de l’envoyer à l’organisme d’assurance maladie.

Prenez 5 minutes pour accéder à + de 250 aides financières !

Calculer gratuitement vos aides
  • CPU
  • Toutes les aides
  • FAQ