Bourse mobilité Franco-Allemande — OFAJ

nationale

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la bourse mobilité franco-allemande délivrée par l’OFAJ pour partir à l’étranger !

Tester mon éligibilité

Vous êtes étudiant et rêvez de faire un stage dans une entreprise en Allemagne ? Vous ne savez pas comment financer une partie de votre stage dans ce pays ? Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir sur la bourse mobilité franco-allemande délivrée par l’OFAJ pour partir à l’étranger : les conditions à remplir, les démarches à effectuer et le montant de l’aide accordée.

Qu’est-ce que l’OFAJ ?

L’OFAJ, Office franco-allemand pour la jeunesse, est une organisation internationale dont l’objectif est de favoriser les échanges entre la France et l’Allemagne. Pour cela, l'OFAJ aide les jeunes des deux pays à entrer en relation en participant notamment à l’organisation de programmes d’échanges scolaires et universitaires, de stages, de séjours, de cours de langue, de rencontres sportives et culturelles, etc. Depuis quelques années maintenant, les compétences de l’OFAJ sont élargies à d’autres pays d’Europe et du pourtour méditerranéen. Ce sont les états allemands et français qui financent les activités de cette organisation soutenant chaque année plus de 8 000 échanges et 190 000 jeunes.

Le programme de mobilité franco-allemande

Le programme d’aide à la mobilité internationale permet aux jeunes d’effectuer un stage de 4 semaines au minimum en Allemagne au sein d’une entreprise ou d’une institution. Ce stage, qui s’inscrit dans le cadre du parcours universitaire de l’étudiant, a pour objectif de développer ses compétences professionnelles et interculturelles. Le montant de la bourse attribuée par l’OFAJ est de 300 € par mois pour une durée maximale de trois mois. L’organisme limite toutefois le versement pour que l’étudiant ne dépasse pas un revenu de 1 000 € par mois en cumulant les bourses dont il bénéficie (programme Erasmus ou bourse sur critères sociaux du CROUS par exemple) et une éventuelle rémunération de son stage. Il s’agit ici d'obtenir une aide financière, mais aussi un soutien dans la recherche d’une entreprise. En revanche, l’OFAJ n’intervient pas directement dans la mise en relation entre les jeunes et les structures d'accueil ou la recherche de logement.

Les conditions pour en bénéficier

Pour pouvoir bénéficier de la bourse mobilité franco-allemande délivrée par l’OFAJ, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • être âgé de 18 ans à 30 ans ;
  • suivre une formation au sein d’un établissement d’enseignement supérieur en France ;
  • le stage doit se dérouler en Allemagne pour une durée minimum de 4 semaines ;
  • l’étudiant ne doit pas avoir déjà bénéficié de cette aide de la part de l’organisme ;
  • il doit effectuer sa demande avant le début de son stage. Toute demande envoyée après le début du stage ne sera pas prise en compte.
  • le demandeur doit être en capacité de fournir une déclaration « Jeune avec moins d’opportunité » stipulant que, sans l’intervention de l’OFAJ, l’étudiant serait dans l’impossibilité d’avoir accès à la mobilité internationale.
  • l’étudiant doit également rédiger une lettre de motivation répondant aux questions suivantes : pourquoi choisir d’effectuer un stage en Allemagne ? Pourquoi avoir choisi ce stage ? Pourquoi a-t-il besoin d’une aide financière ?

La bourse est versée une fois le stage effectué à condition d’envoyer à l’OFAJ, et dans un délai d’un mois suivant la fin du stage en entreprise, un rapport d’environ 5 pages rédigé en français ou en allemand.

Les démarches à effectuer

Pour bénéficier de la bourse de mobilité et donc du soutien financier de l’OFAJ, le demandeur doit télécharger le formulaire de demande de subvention sur le site internet de l’organisme, le compléter et le faire signer par l’établissement d’enseignement supérieur dont il dépend (service des relations internationales). L’étudiant doit joindre au dossier de candidature les documents suivants :

  • un curriculum vitae (CV) ;
  • une convention de stage signée par l’entreprise ou une attestation officielle en émanant ;
  • une lettre de motivation répondant aux questions précédemment évoquées ;
  • un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • un certificat de scolarité ou une attestation d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur ;
  • une attestation du caractère obligatoire ou vivement recommandé d’un stage à l’étranger dans le cadre de ses études ;
  • la déclaration « Jeune avec moins d’opportunités ».
  • CPU
  • CGV
  • Toutes les aides
  • FAQ